AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas de voter pour le forum !

Partagez | 
 

 Patrouille de feu et de glace [Pv Saito Hajime]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Todo Heisuke
Todo Heisuke


avatar
Messages : 23
Localisation : officiellement au QG du Shinsengumi...

MessageSujet: Patrouille de feu et de glace [Pv Saito Hajime]   Lun 1 Juil - 18:50

La main posée sur la garde de mon katana, j’observais d’un œil alerte les différents commerces de la rue. La vie suivait son cours sans que je ne remarque quoi que ce soit de suspect, ce qui m’arracha un soupir ennuyé. Les passants nous observaient rapidement, les yeux rivés sur le haori bleu ciel du Shinsengumi que mes hommes et moi arborions fièrement.

Les patrouilles en ce moment avaient quelque chose de monotone qui me désolait à chaque fois. D’un côté, cela devrait me réjouir que les rues de Kyoto soient calmes et que la vie des habitants se déroule sans encombre. Du moins sans les ennuis que des bandits ou des clans impérialistes pourraient provoquer. Il y avait tellement de faux samouraïs qui se faisaient passer pour tel. Seulement, la seule différence réelle que l’on pouvait dénoter entre eux et des bandits c’est qu’ils se faisaient appeler samouraï. Comme si porter un katana faisait d’eux des guerriers. Ils n’avaient aucune valeur, et le pire c’est que nous étions parfois méprisés nous-mêmes à cause de ces gens-là.

Néanmoins, je n’aurais pas été contre une petite bagarre. Cela mettait de l’animation et permettait de ne pas se rouiller.

Mon humeur s’aggravait à chaque pas en constatant avec l’air le plus dépité du monde que je n’aurais aucun récit de combat à narrer ce soir à Shimabara, avec Shinpat et Sano. Ils allaient s’attribuer tout le mérite si jamais leurs patrouilles avaient été plus mouvementées… Ce n’était pas juste !

Je plaçais une main en visière pour protéger mes yeux du soleil à son zénith. Ah une belle journée comme ça où il ne se passe rien ! C’était déprimant ! N’y avait-il vraiment aucune chance pour je puisse dégainer mon katana et voir sa lame briller en accrochant les rayons de soleil ?

-Capitaine !

Je me tournais vers l’homme qui fermait la marche, haussant un sourcil d’un air interrogateur. Ne me dérange pas dans ma désolation s’il te plait…

-Qu’y a-t-il ?

-Capitaine, il y a du mouvement de ce côté !

Aussitôt, mes yeux s’illuminèrent et c’est avec un sourire qui faisait trois fois le tour de ma tête que je m’exclamais !

-Huitième division, en avant !

Je levais mon poing vers le ciel, suivit de mes hommes qui poussèrent une acclamation fervente, ravis eux-aussi d’avoir un peu d’animation.

Parfaitement rangés, moi à l’avant nous nous engageâmes dans l’une des ruelles où les paniers d’un marchand de légumes avaient été renversés sur le sol. Le malheureux était prostré par terre, les bras écartés comme s’il protégeait quelque chose derrière lui et les mains tremblantes. Devant lui, un homme à lamine patibulaire, escortés de deux autres types à l’expression menaçante, le toisait de toute sa hauteur, son sabre dégainé.

-Parce que tu crois que tes excuses vont suffire ! Grogna t-il sur un ton discourtois.

-Je vous en supplie ! Pardonnez-moi, je vous jure que je ne l’ai pas fait exprès ! Je… je vous dédommagerais, mais je vous en conjure : ne faites rien à mon magasin, c’est tout ce que je possède !

Derrière le pauvre homme, une femme serrait contre elle une jeune fille terrorisée et en larmes. Je supposais qu’il s’agissait de la famille du marchand.

-Todo-san, dit l’un de mes hommes, il semblerait que le marchand ait bousculé cet homme par mégarde.

J’eus un sourire carnassier et ordonnais à mes hommes de rester en retrait. C’était moi le capitaine après tout, donc j’avais le droit de m’amuser !

Sans plus attendre, je me frayais un passage parmi les gens rameutés par le bruit.

-Faites place au Shinsengumi ! Poussez-vous ! Laissez passer !

Arrivé devant le type qui commençait à abaisser son sabre, je me plaçais juste entre lui et le marchand, katana dégainé afin de bloquer le coup du type. Les lames s’entrechoquèrent dans un crissement métallique, et je braquais mon regard sur celui de mon adversaire avec détermination et insolence. Ce dernier parut fort surpris par mon intervention, mais il n’en perdit malheureusement pas sa grande gueule :

-T’es qui toi ?! Casse-toi ou je t’écrase, sale mioche !

J’hoquetais sur le coup, écarquillant les yeux.

-Sale… mioche ? Sale mioche ?! Teme !

Je le repoussais avec mon sabre, l’écartant du marchand. L’autre recula, déstabilisé –il avait de mauvais appuis- et il laissait transparaître tellement de failles que je ne savais par laquelle attaquer. J’avais l’embarras du choix !

Evitant un coup, j’utilisais mon agilité pour lui décocher un coup de poing dans le ventre, ne souhaitant pas lui faire honneur en utilisant directement mon sabre. Riant aux éclats, je sautais sur le dos de l’un de ses acolytes qui avaient décidé de passer à l’action, tournant sur moi-même pour lancer un coup de pied sur le premier. Il finit dans le décor, un panier se renversant sur sa tête.

Pris dans mon combat, je ne vis qu’au dernier moment qu’un autre groupe du Shinsengumi se tenait là. Aujourd’hui qui était en patrouille ?

Mes yeux se posèrent alors sur un homme au visage de marbre et aux yeux de glace. Balançant un coup de poing dans le type qui m’attaquait en traître par derrière, je souris tout en m’exclamant :

-Yô, Hajime-kun ! Je t’en laisse si tu veux !  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hajime
Saito Hajime


avatar
Messages : 31
Age : 173
Localisation : hum... cela vous regarde?
Commentaires : le silence est parfois plus beau que les mots...

MessageSujet: Re: Patrouille de feu et de glace [Pv Saito Hajime]   Mer 23 Oct - 13:04

Je ne sais combien de temps j'avais passé à patrouiller dans la ville mais je n'étais aucunement fatigué. Je jetais un discret coup d'oeil derrière moi pour voir comment se portait mes hommes...

Ils se portaient plutot bien. J'avais été de garde une partie de la soirée seulement, Hijikata san ne me donnait souvent que des patrouilles de nuit puisque c'était le moment où le plus de choses se passaient... Mais en cette soirée j'avais à peine sorti mon katana de mon fourreau.

Je devais avouer que cette patrouille m'avait quelque peu ennuyé, mais après tout tant mieux si je n'avais pas eu à sortir mon arme autant de fois que les dernières nuits, cela voulait dire que la ville était bien plus calme qu'auparavant. Du moins pour l'instant car après tout j'étais aussi de patrouille le matin aujourd'hui.

Il y'avait encore quelques rasetsus qui trainaient dans les parages et tant qu'ils n'étaient pas tous tués cette ville ne sera jamais paisible, de même pour ces hommes se faisant passer pour des samourais et qui gaspillait leurs temps à martyriser des villageois. Je trouvais cela si idiot... Ils n'étaient pas même digne de porter un katana pensai je en fixant le ciel.

Je fixais en plissant un peu les yeux le soleil qui commençait à pointer le bout de son nez et me dit qu'après tout je n'avais rien perdu de cette patrouille... Le soleil qui se lève sur cette ville était tout simplement magnifique.

J'entendis par la suite un bruit et je n'avais pas été le seul mes hommes semblèrent eux aussi se mettre en garde je regardais en direction de là où venait le bruit avant d'entendre uns de mes soldats.

"Capitaine je crois que quelque chose se passe là bas"

Je le regardais un moment puis me dirigeais vers l'endroit d'un pas calme en me disant que le calme était toujours de courte durée ici.

Lorsque j'arrivais sur place mes hommes restèrent en retrait après que je leur en ai fait le signe et j'avançais pour voir ce qui se passait.

Je ne m'étais donc pas trompé... Cette voix je l'avais bel et bien reconnu. Heisuke Todo et sa division était arrivé avant moi et comme toujours Heisuke s'était certainement un peu trop enflammé pensai je d'un air un peu blasé, en regardant le désastre qu'il avait provoqué autour de lui.

Je vis par la suite une petite fille qui avait pleuré mais qui semblait maintenant rassurée et reposais mon regard sur le jeune homme aux grands yeux turquoises qui semblait être enflammé par ce combat .

Soupirant je me dis que ce n'était pas si grave, au moins il avait défendu des personnes et ils avaient reçus ce qu'ils méritaient.

Je vis alors un autre homme se diriger derrière Heisuke et allait réagir jusqu'à me rendre compte que Heisuke l'avait fait avant moi.  Je l'entendis peu de temps après me dire avec un large sourire.

-Yô, Hajime-kun ! Je t’en laisse si tu veux !  

J'eu un air un peu froid en sentant qu'effectivement ils étaient bien plus que ce que je ne pensais et ne préoccupais pas du fait qu'Heisuke et que certains autres capitaines du shinsengumi m'appelle Hajime, j'y étais habitué et ce n'est pas comme si ils étaient des étrangers.

Sentant une présence derrière moi je levais mon poing et le mis en plein dans le visage de l'homme... C'était pitoyable que d'essayer d'attaquer en traitre. Je regardais alors un moment Heisuke et lui dis en ignorant parfaitement les hommes enragés qui s'approchaient de nous...

"Heisuke... Tu as fait bien des dégats il vaudrai mieux partir maintenant"

Dis je tout en donnant un coup de coude à l'uns des hommes qui approchait.

"Je pense qu'ils devraient retenir la leçon et si ce n'est pas le cas..."

Je me retournais d'un air glacial et les regardais d'un air presque meurtrier avec une aura noire. Je n'eu pas besoin de continuer la suite de ma phrase ils avaient compris et avaient montré un moment de la crainte avant qu'unes de ces brutes ne déclare.

"Ils ne sont qu'à deux et ce type fait équipe avec un mioche en plus!! Vous allez le regretter surtout toi le gosse!! et ton ami aussi!"

Ils étaient bien inconscients... Heisuke était un très bon combattant et je n'avais pas du tout peur de les affronter ils n'avaient aucune techniques... Je regardais un moment Heisuke lui faisant comprendre que je n'étais pas contre un petit combat.

Je les vis alors sortir leurs katanas et l'uns d'entre eux s'avança vers moi je le pris par le bras et le balançais directement face contre terre. Je tirais ensuite moi aussi mon katana me disant qu'une journée bien épuisante allait commencer. Mais cela ne m'étonnait pas les journées où l'on rencontrait la huitième division était toujours très mouvementée du à son capitaine énergique. Malgré tout j'allais devoir expliqué à Hijikata san pourquoi ces stands ont été cassé car Heisuke ne faisait rien dans la discrétion, pensai je en soupirant...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hakuouki-new-world.forums-rpg.com/
 

Patrouille de feu et de glace [Pv Saito Hajime]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Happy Birthday !
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» patrouille de griffe de panthère
» MOIS DE GLACE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les portes d'Edo :: Royaume de l'Ouest :: Kyoto-